Saltar al contenido
VENTOS

Non, ce n’est pas le vélo électrique Tesla, c’est un vélo électrique avec 40 miles d’autonomie fait pour attirer l’attention

03/14/2020
, Non, ce n’est pas le vélo électrique Tesla, c’est un vélo électrique avec 40 miles d’autonomie fait pour attirer l’attention, VENTOS, VENTOS

On sait déjà qu’une bonne stratégie de marketing aide toujours un produit à atteindre le plus grand nombre de personnes possible, ce qui peut entraîner une augmentation des ventes. La phase initiale de commercialisation ou de soutien est un moment clé et la marque de vélos électriques Super73 a profité du “boom” médiatique autour du pick-up Tesla.

Pour toute cette action commerciale, ils ont également compté sur l’aide de Casey Neistat, un Américain qui a près de 12 millions d’abonnés sur sa chaîne Youtube et qui présente une série télévisée sur HBO, créée par Casey et son frère, intitulée “The Neistat Brothers”.

, Non, ce n’est pas le vélo électrique Tesla, c’est un vélo électrique avec 40 miles d’autonomie fait pour attirer l’attention, VENTOS, VENTOS

Bien que le protagoniste de la vidéo ait décidé de la surnommer d’après l’énorme véhicule présenté par Elon Musk il y a quelques mois, le Cybertruk, la réalité est que Tesla n’est en aucune façon derrière ce projet.

La seule relation de Casey avec le constructeur automobile “zéro émission” est qu’il a eu accès à certaines unités pour parler des derniers modèles présentés par Tesla, dont il se déclare, ou du moins, un grand admirateur.

Ce qu’il a fait dans ce cas, c’est prendre son modèle le plus complet de vélo électrique, le RX, en utilisant la base et en carénant le cadre avec de simples plaques d’aluminium dans le style de la conception du Cybertruck de Tesla.

En standard, ce vélo utilise un cadre en alliage d’aluminium, un phare LED de 600 lumens et un système de freinage à étrier à quatre pistons avec des disques de 203 et 180 mm. Il est également équipé de pneus de 20 pouces avec des capacités tout-terrain, similaires à ceux que l’on trouve sur certaines motos dans le segment des trails.

Le moteur électrique du Cyberbike offre une performance de 2 000 W, moins de 3 CV de puissance et, en parlant de la performance du modèle original, il homologue une vitesse maximale de 32 km/h. Le bloc “propre” est alimenté par une batterie d’une capacité de 960 W et l’autonomie maximale annoncée est de 64 kilomètres, passant à 120 kilomètres en cas d’utilisation du mode ECO et d’utilisation des pédales pour aider la petite unité électrique à dépenser moins.

Si vous regardez, les panneaux latéraux du Cyberbike empêchent l’accès aux pédales du vélo, on parlerait donc d’une utilisation par charge inférieure à 64 kilomètres, en tenant compte du fait que la balance marquera quelques kilos de plus après cette préparation.